Prêt-à-porter
Notez cette page : 5 (100%) 5 votes

Le prêt-à-porter est constitué de pièces vendues en tant que produit fini et non pas réalisées sur-mesure. Celui-ci est traditionnellement opposé, pour les femmes, à la haute couture et pour les hommes à la grande mesure. Il désigne le passage de la couture artisanale et du vêtement sur-mesure à la standardisation des tailles qui permet la production en série.

De nos jours, la plupart des créateurs et grandes maisons réalisent leur chiffre d’affaires et bénéfices sur l’activité rémunératrice de prêt-à-porter, la haute couture n’étant plus qu’une vitrine du savoir-faire de la maison, permettant de développer l’image de celle-ci et de communiquer, mais dont la rentabilité est faible, voire déficitaire, depuis plusieurs décennies.

Les collections de prêt-à-porter industriel sont présentées lors de salons professionnels (Prêt-à-Porter Paris et Who’s Next à Paris, Bread&Butter à Berlin, Pitti Uomo à Florence etc.), et certaines enseignes deviennent des géants du commerce mondial : Uniqlo, H&M, Zara, Gap…

Dans les années 1980, la nouvelle génération de créateurs que sont Thierry Mugler, Azzedine Alaïa, Claude Montana ou Jean Paul Gaultier abordent la mode sans passer par la Haute-couture, produisant un prêt-à-porter luxueux, innovant. Viendra à la suite le prêt-à-porter minimaliste et inventif des stylistes japonais, puis belges. Certains de ces créateurs inverseront la tendance, passant du prêt-à-porter à l’exigence de la stricte haute couture dans les années 1990.

Dans les années 2000, loin de la consommation de masse instituée par le prêt-à-porter industriel, la différenciation, entre la haute couture présentant des pièces souvent uniques et le prêt-à-porter de luxe des couturiers produit à un peu plus d’exemplaires, prend l’appellation officielle de « Couture » lorsqu’elle exécutée dans le cadre des défilés de haute couture à Paris, voire de «demi-couture»  plus tard. Les collections de prêt-à-porter des couturiers et des jeunes créateurs sont présentées par des défilés à Paris, Milan ou New York… Paris alternant, suivant les saisons, entre la Haute-couture et le prêt-à-porter.

« Back to Glossary Index