Qu’est-ce qu’un Jean ? ou Jeans ?

Le jeans tel que nous le concevons aujourd’hui, désigne en fait un pantalon en denim, d’une forme précise.

L’évolution du ‘sur-pantalon’ en toile de jean vers la paire de jeans en denim est très progressive et nébuleuse.

Levi Strauss en est indéniablement l’un des acteurs, ses modèles de pantalon datant des années 1870-1890 retrouvés, dotés d’une ceinture à boutons, de patte de resserrement, de poche plaquée au dos, demeurant les plus authentiques ancêtres des jeans actuels.

Le jeans est une dénomination commerciale qui n’apparaît dans les catalogues que dans les années 1930 : il désigne un pantalon (non plus un sur-pantalon donc) en toile de jean.

Le glissement du vêtement de travail vers le vêtement de loisirs amène naturellement les fabricants à privilégier le denim, plus confortable, au détriment du jean, et à employer un terme distinctif (jeans plutôt que overall).

La teinte bleue s’impose également avec le denim.

Le jeans (la coupe de pantalon) en jean (l’étoffe) devient le jeans en denim lorsque le style ‘western’ s’impose aux Etats-Unis dans l’entre-deux-guerres.

Il ne fait pas l’unanimité puisque Levi’s himself n’abandonnera le terme ‘overall’ au profit de ‘jeans’ pour désigner ses pantalons en denim que dans les années 1960 !

Le jean est une étoffe, de la toile, que les anglais, particulièrement mais pas uniquement, utilisaient, dès le moyen-âge pour confectionner des vêtements.

Cette étoffe a une armure sergée, obtenue par entrelacement de fils produisant un effet de trame oblique. Ce tissu a alors un côté lisse et un côté tramé.

Les serges étaient produits en de nombreux endroits dès le XVIe siècle, et étaient alors composés de fils de coton d’une part, et de fils de laine ou de lin d’autre part.

Parmi les plus réputées figurait la toile de ‘Gênes’, qui une fois importée sur le sol d’Angleterre, et anglicisée, se prononçait évidemment ‘jean’ [d3i:n]. La toile de jean est unie : tous les fils sont de même couleur et teinté à coeur.

A l’époque, les teintes marrons étaient les plus courantes, mais on trouvait également du jean blanc par exemple.

Le jean ne s’est plus composé, très vite, que de coton. Le succès et la diversification de la gamme de tissus de coton fait apparaitre au 18e siècle un nouveau venu : le denim.

 

Jeans
Vote : 5 (100%) 11 vote[s]

« Back to Glossary Index
DN-MAG Fashion Trends forecast 2019-2020