Globes de cristal
Globes de cristal

Les Globes de cristal sont des récompenses décernées par la presse française dans le domaine des arts et de la culture.

Le Globe de cristal récompense l’excellence française dans différents domaines artistiques et culturels.

 

 Les Globes de cristal récompensent le meilleur des arts et de la culture : cinéma (film, acteur, actrice), télévision (série, téléfilm), théâtre (pièce, comédien, comédienne, one man show), musique (comédie musicale, interprète féminine, interprète masculin), littérature (roman, essai), exposition et mode (créateur).

Le jury, composé d’une vingtaine de journalistes culturels et présidé par une personnalité de la presse, établit une liste de cinq pressentis dans quatorze catégories. Les nommés sont ensuite élus par 15 000 journalistes votants issus du monde des médias. L’organisateur est Serge Benaïm.

Globes de cristal 2015 :

2015
La 10e édition des Globes de Cristal a eu lieu le 13 avril 2015 au Lido.

Présidente du jury : Christine Kelly
Maîtres de cérémonie : Justine Fraioli et Bernard Montiel

Cinéma / Télévision
Meilleur film :

Timbuktu de Abderrahmane Sissako
Deux jours, une nuit de Jean-Pierre et Luc Dardenne
Hippocrate de Thomas Lilti
La Famille Bélier de Éric Lartigau
Les Combattants de Thomas Cailley

Meilleur(e) téléfilm ou série télévisée :

Engrenages saison 5, créée par Alexandra Clert (Canal+)
La loi, créée par Fanny Burdino, Mazarine Pingeot et Samuel Doux, réalisé par Christian Faure (France2)
Mafiosa saison 5, créée par Hugues Pagan et réalisée par Pierre Leccia (Canal+)
P’tit Quinquin saison 1, créée par Bruno Dumont (Arte)
Résistance, saison 1 créée par Dan Franck, réalisée par David Delrieux et Miguel Courtois (TF1)
Meilleur acteur : Pierre Niney dans Yves Saint-Laurent de Jalil LespertFrançois Damiens dans La Famille Bélier de Éric Lartigau
Gaspard Ulliel dans Saint-Laurent de Bertrand Bonello
Guillaume Canet dans La prochaine fois je viserai le cœur de Cédric Anger
Reda Kateb dans Hippocrate de Thomas Lilti
Meilleure actrice : Aïssa Maïga dans Prêt à tout de Nicolas CucheAdèle Haenel dans Les Combattants de Thomas Cailley
Émilie Dequenne dans Pas son genre de Lucas Belvaux
Marion Cotillard dans Deux jours, une nuit de Jean-Pierre et Luc Dardenne
Sandrine Kiberlain dans Elle l’adore de Jeanne Herry

Théâtre
Meilleure pièce de théâtre :

Ouh Ouh de Isabelle Mergault et Daive Cohen, mise en scène de Patrice Leconte (théâtre des Variétés)
La Colère du Tigre de Philippe Madral, mise en scène de Christophe Lidon (théâtre Montparnasse)
Lucrèce Borgia de Victor Hugo, mise en scène de Denis Podalydès (Comédie-Française)
Un dîner d’adieu d’Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte, mise en scène de Bernard Murat (théâtre Édouard VII)
Trahisons d’Harold Pinter, mise en scène de Frédéric Bélier-Garcia (théâtre du Vieux-Colombier/Comédie-Française)

Meilleure comédie musicale :

Les Parapluies de Cherbourg de Jacques Demy, mise en scène de Vincent Vittoz, direction musicale de Michel Legrand (théâtre du Châtelet)
Le Bal des Vampires de Michael Kunze et Jim Steinman, mise en scène de Roman Polanski (théâtre Mogador)
Love Circus d’Agnès Boury et Stéphane Laporte, mise en scène de Stéphane Jarny (Folies Bergère)
Mistinguett, reine des années folles d’Albert Cohen, Jacques Pessis et Ludovic-Alexandre Vidal, mise en scène de François Chouquet (Casino de Paris)
An American in Paris, adaptation et mise en scène de Christopher Wheeldon (théâtre du Châtelet)
Meilleur one-man-show : Nawell Madani pour C’est moi la plus belge (Le Trianon)Alex Lutz (Bobino)
Florence Foresti pour Madame Foresti (théâtre du Châtelet)
Gad Elmaleh 20 ans sur scène (Palais des sports)
Gaspard Proust pour Gaspard Proust tapine (théâtre de la Madeleine)

Meilleur comédien :

Éric Elmosnino dans Un dîner d’adieu d’Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte, mise en scène de Bernard Murat (théâtre Édouard VII)Claude Brasseur dans La Colère du Tigre de Philippe Madral, mise en scène de Christophe Lidon (théâtre Montparnasse)
Francis Huster dans Le Joueur d’échecs de Stefan Zweig, adaptation de Éric-Emmanuel Schmitt, mise en scène Steve Suissa (théâtre Rive Gauche)
Grégory Gadebois dans Des fleurs pour Algernon d’après Daniel Keyes, adaptation de Gérald Sibleyras, mise en scène d’Anne Kessler (théâtre Hébertot)
Jacques Weber dans Gustave d’Arnaud Bédouet, mise en scène de Jacques Weber (théâtre de l’Atelier)

Meilleure comédienne :

Elsa Zylberstein dans Splendour de Géraldine Maillet, mise en scène Catherine Schaub (théâtre de Paris)Audrey Fleurot dans Un dîner d’adieu d’Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte, mise en scène de Bernard Murat (théâtre Édouard VII)
Béatrice Dalle dans Lucrèce Borgia de Victor Hugo, mise en scène de David Bobée (Château de Grignan)
Isabelle Adjani dans Kinship de Carey Perloff, mise en scène de Dominique Borg (théâtre de Paris)
Marie Gillain dans La Vénus à la fourrure de David Ives, mise en scène de Jérémie Lippmann (théâtre Tristan-Bernard)

Musique
Meilleure interprète féminine :

Brigitte pour À bouche que veux-tu (Columbia)Carla Bruni-Sarkozy pour À l’Olympia (Barclay)
Christine and the Queens pour Chaleur humaine (Because Music)
Indila pour Mini World (Capitol)
Zaz pour Paris (Play On)
Meilleur interprète masculin : Alain Souchon et Laurent Voulzy pour Alain Souchon et Laurent Voulzy (Parlophone- Warner Music et Sony Music)Black M pour Les Yeux plus gros que le monde (Wati B)
Calogero pour Les Feux d’artifice (Universal)
Johnny Hallyday pour Rester vivant (Warner Music)
Kendji Girac pour Kendji (Mercury)

Littérature
Meilleur roman ou essai :

Charlotte de David Foenkinos (Gallimard)La Petite Communiste qui ne souriait jamais de Lola Lafon (Actes Sud)
Le Chardonneret de Donna Tartt (Plon)
Le Royaume d’Emmanuel Carrère (Éditions P.O.L)
Réparer les vivants de Maylis de Kerangal (Gallimard)

Arts
Meilleure exposition :

Niki de Saint Phalle au Grand Palais
Jeff Koons au Centre Pompidou
Marcel Duchamp, La Peinture même au Centre Pompidou
Sonia Delaunay, Les Couleurs de l’abstraction au Musée d’art moderne de la ville de Paris
Hokusai au Grand Palais

Meilleur créateur de mode :

Yiqing Yin
Alber Elbaz pour Lanvin
Sylvia Sermenghi pour Legends Monaco
Inès de La Fressange
Raf Simons pour Dior

 

Globes de cristal
Vote : 5 (100%) 3 vote[s]

« Back to Glossary Index
DN-MAG Fashion Trends forecast 2019-2020