Qu’est-ce que le cuir ?

Le cuir est de la peau animale, rendue imputrescible (tannée), fruit de la transformation opérée par les tanneries et les mégisseries.

De la peau d’animal au cuir

Composition de la peau

la peau est constituée de 3 couches :

  • l’épiderme, qui est en contact avec l’extérieur et qui subit les agressions,
  • le derme, qui est la couche de cellules vivantes, organisées en un tissu très serré. C’est le lieu de naissance des poils et où sont présentes les terminaisons nerveuses,
  • l’hypoderme, c’est une couche de cellules graisseuses, un tissu lâche, et qui est directement en contact avec les muscles.

Conservation des peaux

Les peaux fraîches vont être salées afin d’être conservées. Le salage a pour but d’éliminer l’eau des tissus et ainsi de ralentir le développement des micro-organismes présents et leur action de putréfaction. Du sel de mine grossier de granulométrie de 2 à 3 mm de diamètre est utilisé auquel des agents antiseptiques peuvent être additionnés. Lors du salage, les peaux peuvent perdre jusqu’à 10 % de leur poids en eau. Les peaux sont empilées de façon à faciliter l’écoulement de la saumure dans un local avec une humidité relative de 70 % à 90 %. La température est maintenue aux alentours de 10°C pour améliorer la conservation des peaux.

Au bout de quinze jours, les peaux sont examinées une à une et triées en fonction de leur épaisseur, du nombre de défauts de dépouille, de la présence de cicatrices ou encore en fonction de leur poids et de leur surface.

Travail de rivière

Une fois la peau arrivée à la tannerie, elle subit le « travail de rivière » qui est une succession de cinq opérations :

la trempe (ou reverdissage) : la peau est réhydratée et nettoyée pour retirer les impuretés et les souillures,
l’épilage – pelanage : cette opération consiste au retrait chimique des poils,
l’écharnage : à cette étape, on retire le tissu sous-cutané mécaniquement,
le confitage : qui a pour but de commencer à assouplir le cuir,
le picklage : à ce stade, la peau est acidifiée pour la préparer à recevoir le tannage.

Tannage

Le tannage est l’opération qui consiste à transformer la peau en cuir grâce à des tanins, substances de différentes natures (végétale, minérale comme les sels de chrome III, combiné) qui permettent de passer d’une peau putrescible, à une matière imputrescible, résistante à l’eau chaude et peu hydratée.

Corroyage finissage

Le cuir obtenu va subir des traitements chimiques et mécaniques nécessaires à l’obtention de ses caractéristiques : les opérations chimiques confèrent au cuir la couleur, sa souplesse, sa main…. Lors des opérations mécaniques, son épaisseur lui est conférée par le dérayage, il subit l’essorage pour lui supprimer l’eau encore présente, et la mise au vent permet de l’étirer et de corriger les défauts dus aux plis. Enfin il est séché.

Finissage

À cette étape, le cuir va acquérir des propriétés spécifiques, notamment sur la texture et son aspect. Ces propriétés permettront d’uniformiser les cuirs issus de la production. Selon les utilisations, on distingue les finissages suivants :

Aniline : il met en valeur la surface du cuir en le recouvrant d’un produit transparent. C’est un cuir qui a un très bel aspect, mais dont l’entretien demande une attention particulière.
Semi-aniline : le cuir  est couvert d’une couche de pigment légèrement opaque et d’une couche de produit translucide, ce qui permet de cacher de petits défauts.
Pigmenté : le cuir est recouvert uniquement d’une couche de pigments opaques. Il est facile d’entretien et peu sensible à l’eau.

Cuir
Vote : 5 (100%) 2 votes

« Back to Glossary Index
DN-MAG Fashion Trends forecast 2019-2020