Corset
Notez cette page : 5 (100%) 38 votes

Qu’est-ce qu’un corset ?

Un corset est un sous-vêtement baleiné maintenant la taille et le ventre.

Un corset, du vieux français cors, lui-même dérivé du latin corpus (corps), est un sous-vêtement, principalement féminin, porté du XVIe siècle au début du XXe siècle comportant des baleines et destiné à modeler le buste suivant des critères esthétiques variables au fil des époques. C’est une pièce de vêtement rigide (sans souplesse ni élasticité) qui a essentiellement deux effets : d’une part affiner la taille, d’autre part maintenir la poitrine. On appelle corsetier fabricant de corsets. – (Wikipedia)

Longtemps oublié parce que trop lié à une image dépassée de la femme, le corset repointe le bout de son nez. Entre nous, on sait ce que vous en pensez : le corset, c’est osé. Pourtant, le corset, ça peut aussi être : sexy, tendance et joli. Il suffit de l’essayer pour l’adopter.

Le corset et la mode :

On annonce très souvent son come-back…mais a t’il vraiment disparu ? Le corset : accessoire glamour et féminin par excellence,

handmade-corset-pink-flamingo-striped
Handmade-corset-pink-flamingo-striped – Haseltine

traverse les siècles et s’adapte à son temps. Pionnier du dressing de l’intime il n’a jamais vraiment été oublié au fin fond d’un placard. Pièce maîtresse de Jean-Paul Gaultier qui a ancré cette silhouette inoubliable de Madonna sur scène, il devient quelques années plus tard la signature de Dita Von Tesse.

Objets de tous les fantasmes, il nourrit la créativité des stylistes. Plein feu sur les courbes minimalistes des pièces de Victoria Beckham qui utilise le corset depuis longtemps.

Depuis le printemps 2017 il n’est plus réservé à l’intime mais s’expose aux yeux de tous. Loin de sa fonction d’accessoire de scène, il est désormais admis dans un look au quotidien. Des podiums à la rue tout le monde se l’approprie, en ligne de mire les IT Girls qui l’arborent déjà à leur manière. Que vous recherchiez un look sexy, casual ou athleisure il est le guest parfait pour concrétiser vos envies.

Dépoussiéré et minimaliste il est réduit en large ceinture de cuir ou en bustier de satin. Les lacets peuvent faire place aux boucles en métal. Pour l’adopter, il ne s’agit pas de l’associer à des pièces ultra féminines, mais de le mixer à des pièces empruntées au dressing masculin. Objectif créer une silhouette « solide » et sophistiquée à la fois.

Loin de sa légendaire rigidité, il créé un look étudié tout en décontraction. Un véritable contraste entre austérité et désinvolture. Superposé à une chemise large ou un t-shirt loose il est aussi parfait sur un demi pull en laine.

Il s’agit de jouer sur les volumes pour une allure soulignée façon taille de guêpe.

Du glamour à l’état pur.

Différents styles de corsets : (liste non exhaustive)

Handmade corset and bustier styles :

  • Steampunk
  • Victorian style
  • Neo victorian
  • Neo edwardian
  • Haute couture corsets
  • Moulin Rouge style
  • Burlesque
  • Mary (Marie) Antoinette style
  • Louis XIV style

 

Acheter corset Paris

 

LE CORSET DANS L’HISTOIRE

Au XVIème siècle, les hanches représentent un atout sexuel plus important que les seins. Mais très serré, ce dessous provoque des douleurs et demeure un fardeau pour les femmes. A la fin du XVIIIème siècle, le corset disparaît pour être remis au goût du jour en 1830. Aujourd’hui, le corset est plus léger. Les femmes sont plus libres de leurs mouvements et la poitrine est davantage mise en avant grâce à un décolleté plongeant.

 

SIGNE DE BOURGEOISIE

Le corset fait son apparition à la Renaissance. A l’origine, cette pièce se porte dans les milieux nobles pour se distinguer des autres classes, puis se répand chez les bourgeois. Le corset est signe de « droiture », et de valeurs respectables. Entre le XVIIème et le XVIIIème siècle, les femmes du peuple se mettent également à le porter. Elles sont au départ raillées par les caricaturistes et finissent par imposer leur choix. Au final, c’est toute la société féminine qui porte le corset.

 

UN VÊTEMENT DANGEREUX POUR LA SANTÉ

Au XVIème siècle, le corset est porté par les petites filles dès l’âge de quatre ans. Ceci provoque des problèmes de croissance. Chez les adultes, la compression du corps atrophie les muscles et peut faire perdre jusqu’à 25 cm de tour de taille. Aussi, le métal et le manque de souplesse font souffrir les femmes. Ce n’est qu’à la fin du XIXème siècle que les médecins crient au scandale et dénoncent le risque sanitaire de ce sous-vêtement.

 

CORSET DÉGRADANT OU FÉMINISTE ?

Le corset a longtemps été contesté. Au XXème siècle, cette pièce est considérée comme un objet de soumission de la femme avec un vêtement oppressant et amincissant pour répondre aux “normes” de la société. Mais cette idée selon laquelle le corset avilirait la femme fait aujourd’hui débat. Selon certain(e)s créateur(rice)s, comme Miuccia Prada, les modèles actuels maintiennent la silhouette droite pour souligner l’assurance, la puissance et la prise de pouvoir de la femme. Toutefois, le port du corset doit rester un choix libre et il est fortement déconseillé d’en abuser.

 

 

« Back to Glossary Index