Robes de soirée

Trier par: Société :
Page 2 sur 2
1 2
Reem Acra

La créatrice Reem Acra dessine des robes au style moderne et glamour, elle sait allier à la fois l’inspiration traditionnel avec le contemporain pour toujours repousser les limites du luxe. Son histoire à commencé à Beirut à l’université américaine où elle a confectionné et présenté sa première collection 10 jours après avoir été repéré. Acra s’est ensuite dirigée à la Fashion Institute of Technology à New -York avant de compléter son parcours à ESMOD Paris. La créatrice est aujourd’hui mondialement reconnue pour ses robes de mariées, et red carpet portées par de nombreuses célébrités comme Madonna, Beyoncé, Cara Delevingne ou Taylor Swift.

Reem Acra
Talbot Runhof

Talbot Runhof

Johnny Talbot et Adrian Runhof ont lancé leur marque talbot runhof en 2000 et se sont fait un nom grâce à leurs robes de cocktail et de soirée. Leur unique approche du design est basée sur des équations mathématiques, de la géométrie et de la physique qui résulte dans des silhouettes féminines, sexy et edgy. Leurs différents parcours, Johnny était un ingénieur et Adrian un consultant en marketing, fusionnent pour créer un environnement de design exceptionnel.

Talbot Runhof
Veronique Branquinho

Veronique Branquinho

Après des études à l’Académie Royale des Beaux Arts d’Anvers, Veronique Branquinho fonde sa marque éponyme en 1998. Elle défile alors à la Fashion Week de Paris et séduit les journalistes avec sa cape et sa robe longue. La créatrice belge vend alors un univers classique, intemporel aux silhouettes teintées de touches masculines. Découvrez en avant-première ses collections défilés et pré-commandés des créations exclusives.

Veronique Branquinho

Rabih Kayrouz, né en 1973 au Liban, est un styliste et couturier libanais.

Fondateur de la marque Maison Rabih Kayrouz, celle-ci est établie à Paris depuis 2008.

Sa vocation précoce, le pousse à quitter sa terre natale dès l’âge de 16 ans pour suivre à Paris les cours de l’école de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne.

En 1995, après un passage de quelques mois au sein des ateliers des Maisons Dior et Chanel, il est de retour à Beyrouth, où il se fait rapidement un nom comme créateur de robes du soir et de jour.

L’année 2008 signe le retour du créateur dans la capitale de la Haute couture. Il choisit d’établir sa propre maison au 38, boulevard Raspail dans le 7e arrondissement de Paris.

Depuis 2009, il est « Membre invité » de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne, qui l’inscrit chaque année au calendrier officiel des défilés de haute couture, jusqu’en 2012 ou il abandonne l’appellation « Couture » pour se consacrer à du prêt à porter, allant jusqu’à participer à une collection capsule pour la marque de vente par correspondance La Redoute.

En 2013, il est nommé Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres, au titre de la promotion des personnalités étrangères, par la ministre française de la Culture, Aurélie Filippetti.

Il faudra attendre janvier 2016 pour que Rabih Kayrouz se relance dans une démarche « Couture », en étant de nouveau membre invité de la Chambre Syndicale de la Haute Couture. Il ouvrira alors la Fashion Week en janvier 2016.

Mais c’est finalement en octobre 2017 que Rabih Kayrouz ouvre un second atelier, destiné au prêt-à-porter sur mesure et à des pièces « Coutures » uniques. Il présentera, en janvier 2018, des pièces Coutures lors de son défilé à la Cathédrale Américaine de Paris avenue George V. Une présentation où il fera défiler la journaliste Sophie Fontanel, l’influenceuse libanaise Noor Farès ou encore l’Etoile Marie Agnès Gillot.

En décembre 2018, Rabih Kayrouz devient membre officiel permanent de la fédération de la haute couture et de la mode (F.H.C.M), donnant droit à l’utilisation du très convoité label : haute couture, pour son travail.

Styles

La collection Maison Rabih Kayrouz revisite des modèles classiques avec un esprit créatif. Ces styles exubérants jouent avec les proportions sur des formes classiques pour illustrer le savoir-faire d’excellence de la marque grâce à des lignes asymétriques, des détails découpés et des finitions texturées et souvent spectaculaires.

 

 

 

Page 2 sur 2
1 2
Like this page?