[Interview] Dans notre recherche de talents liés aux créateurs de mode, d’accessoires et de bijoux, nous avons rencontré cette fois au Brésil, à  Sao Paulo, une femme admirable, tant par son esprit que par son savoir-faire. Sandra Barbetta crée des bijoux et accessoires de mode qu’elle conçoit grâce à  la collaboration de partenaires orfèvres triés sur le volet.

 

 

dn-mag-fashion-oct-2016 - Sandra Barbetta
DNMAG-Fashion-oct-2016 – Sandra Barbetta

A son compte depuis plusieurs années elle collabore aux collections de grands couturiers brésiliens tels que Reinaldo Lourenço.
Artiste et orfèvre dans l’âme, Sandra travaille également à  des projets de design d’intérieurs, et restaure également des pièces en Baccarat.

Naturellement passionnée par les pierres et les métaux précieux, elle compose elle-même des collections avec une sensibilité particulière quant au choix de ses minéraux et cristaux.

Malgré la crise sévère que subi le Brésil actuellement, Sandra a su, non seulement conserver sa clientèle, mais a également réussi à  la développer.

DN MAGAZINE a voulu en savoir d’avantage sur cette femme rayonnante  et débordante d’énergie créatrice !

 

Lire également : Sandra Barbetta, Jewelry Brand Designer in Bresil

 

DNMAG : Bonjour Sandra, nous sommes ravis de vous rencontrer  et nous sommes réellement admiratifs de ce que vous créez, Sandra Barbetta - Designer en Joaillerietant par la qualité et le choix des matériaux que par leurs finitions. J’ai l’impression que votre métier est une véritable passion!

Sandra Barbetta : Bonjour Dominique ! oui ! c’est une véritable passion! et je suis tout à  fait ravie de pouvoir en parler ici.

DNMAG : Depuis quand travaillez-vous dans ce domaine ?

Sandra Barbetta : J’ai commencé à  travailler dans ce domaine en 1996 avec ma soeur aînée, qui représentait des marques très connues d’accessoires de mode ici à  Sà£o Paulo. L’entreprise a connu

© Sandra Barbetta - Designer
© Sandra Barbetta – Designer en Joaillerie

un tel succès qu’elle a décidé assez rapidement de se mettre à  son compte. Nous avons travaillé ensemble jusqu’en 2005, date à  laquelle j’ai moi aussi créé mon entreprise.

DNMAG : quelle formation avec vous eue pour exercer ce métier ?

Sandra Barbetta : Je suis totalement  autodidacte dans mon métier. J’ai toujours eu une véritable passion pour la mode, ma mère étant toujours très élégante, elle nous a habituées à  être toujours impeccables, nous offrant les meilleures marques disponibles au Brésil. Nous avons eu cette chance. De plus, les produits brésiliens sont réputés pour être de très bonne facture. Les accessoires étant toujours présents et importants. On m’a toujours dit que j’avais un don pour mes tenues vestimentaires.

DNMAG : Qu’est-ce qui pour vous est le plus difficile à  gérer au quotidien dans votre travail ? les techniques de réalisations ? le planning ? la qualité ?

Sandra Barbetta : La bonne combinaison entre la réalisation technique et les contraintes de planning est véritablement le point essentiel. Je fais de ce point une priorité dans mon travail. Je dispose d’une usine avec tout le matériel nécessaire à  mes créations. J’externalise également souvent une partie des phases de conception avec des partenaires de qualité dont j’exige un haut niveau d’excellence. Toujours !
C’est comme cela que je suis en mesure de rester compétitive.

© Sandra Barbetta - Jewelry Designer
© Sandra Barbetta – Jewelry Designer

DNMAG : Vous travaillez actuellement pour la 2e fois pour Reinaldo Lourenço, travaillez-vous souvent pour des créateurs de haute couture ? pour des défilés de mode ?

Sandra Barbetta : En 2005 je travaillais uniquement pour des grossistes. J’ai créé de belles pièces pour les marchés chinois et coréens, puis j’ai commencé à  travailler pour des grandes marques au Brésil, comme Animale et FYI [ ], tout ce que j’ai créé a véritablement été approuvé et livré de façon fluide. Le fait d’avoir travaillé pour cette dernière marque, m’a incité à  travailler plus précisément dans les bijoux et l’orfèvrerie. J’ai également fait appel à  un orfèvre pour certaines de mes dernières réalisations complexes, en travaillant le laiton et les pierres polies à  la peau de chamois! Ayant réalisé que je commençais à  disposer d’un nombre de références importantes, je me suis décidée à  prospecter d’autres marques.

J’ai assisté Gloria Coelho pour la création de sa collection de bijoux en argent. Puis peu de temps après, j’ai commencé à  travailler avec Mariah Rovery sur des créations très complexes.

 

Reinaldo Lourenço attache énormément d’importance à  la qualité, à  l’efficacité, aux tarifs et au goût artistique de ses partenaires. Et c’est tant mieux ! car c’est justement dans ces domaines que j’excelle ! (rires)!

J’étais hier encore dans ses bureaux afin de réfléchir à  différents projets.

© Sandra Barbetta - conception de Bijoux - Joaillerie
© Sandra Barbetta – conception de Bijoux – Joaillerie

DNMAG : Pouvez-vous nous donner plus de détails sur tout ce que vous faites et finalement, quels domaines vous couvrez ? car cela semble assez vaste! non ?

Sandra Barbetta : Je travaille actuellement avec les meilleurs créateurs au Brésil, aussi bien dans le domaine de la création de bijoux, que dans le design d’intérieur, pour la peinture ou de la rénovation d’objets. J’ai récemment commencé à  travailler avec la société Segatto spécialisée dans l’ameublement de luxe en les conseillant sur certains procédés de fabrication, qui ont été validés. J’ai également rencontré André Bannwart Von Ah chez Baccarat, qui m’a confié la restauration d’un objet de la marque. Mes opportunités de business évoluent assez vite. J’ai l’opportunité de développer mes activités à  l’international et de faire du commerce dans le monde entier aujourd’hui. J’ai maintenant un distributeur Italien/Marocain, un collectionneur et sculpteur français au Havre et enfin je suis consultante pour des clients étrangers intéressés par les produits provenant du Brésil.

© Sandra Barbetta - conception de Bijoux - Joaillerie
© Sandra Barbetta – conception de bijoux – Joaillerie

DNMAG :  Sandra, vous semblez réellement très occupée par votre métier! arrivez-vous à  concilier votre vie au quotidien et votre profession, je veux dire par exemple, faites-vous du sport ? quel est votre style de vie ? j’espère ne pas être indiscret (sourires)!

Sandra Barbetta : Du sport ? j’en fais tous les jours ! rires! je ne fais pas un travail sédentaire, ne serait-ce qu’en allant chercher mes clients, en allant dans différentes usines de fabrication, avec

de multiples aller-retours! c’est très physique !  Mais d’un point de vue purement sportif, j’ai la chance de disposer d’une piscine et d’une salle de gym, que j’utilise tous les jours. Je fais également beaucoup de marche autour de chez moi et dans des parcs.

DNMAG :  Sandra je vous vois souvent avec des vêtements plutôt stylés quel est votre type de vêtements préférés, avec vous des marques de prédilection ? suivez-vous de près ce qu’il se passe dans la mode ? mais je pense que oui!

Sandra Barbetta : La plupart du temps je suis habillée de façon assez simple. Et durant les périodes de défilés, de façon élégante. Mais j’aime plutôt être habillée de façon stylée. De façon curieuse,

© Sandra Barbetta - conception de Bijoux - Joaillerie
© Sandra Barbetta – conception de Bijoux – Joaillerie

les marque que j’affectionne sont celles pour lesquelles j’ai travaillé ! Autrement j’aime assez Isabel Marant, Celine, Chloe, Dolce Gabbana, Balenciaga, Balmain, Marc Jacobs, Lanvin, Prada, Hermes, Vuitton, parmi tant d’autres!

DNMAG : Vous avez bon goût ! rires… Sandra, quels sont vos endroits préférés à  Sà£o Paulo ? auriez vous une ou deux recommandations à  nous faire, si nous envisagions un voyage dans cette ville ?  et sinon, avez-vous le temps de voyager un peu ? et dans quels pays ?

Sandra Barbetta : Le Brésil est un pays magnifique. Pour les week-end je vous recommande vraiment la côte nord de Sà£o Paulo. Et pour les vacances, les gens vont en général au nord est et dans le sud du pays.  Dans ma ville, j’aime me promener à  Ibiruapuera Park, pour le sport et les balades, Autrement concernant les restaurants, il y a plutôt du choix ici. J’aime beaucoup ICI Brasserie, Baretto Bar, Fasano, Aragon Restaurant!

En dehors du Brésil, Paris restera toujours pour moi une destination fétiche, et je rêve également d’aller à  Istanbul un jour!

DNMAG : Sandra, en dehors de votre métier, quels sont vos passions ou distractions ? qu’appréciez-vous le plus ?

Sandra Barbetta : En dehors de mon métier, je suis très proche de ma famille, et aussi de ma chienne Patty ! Je fais aussi beaucoup de sport,  je sors beaucoup et j’aime passer du bon temps avec

Reinaldo Lourenço SPFW Sao Paulo - Jewel by Sandra Barbetta
Reinaldo Lourenço SPFW Sao Paulo – Jewel by Sandra Barbetta

mes amis, en faisant du shopping, en allant au théâtre, à  des concerts, ou encore faire la fête dans des endroits branchés ! rires!

 

DNMAG : Je suis encore un peu curieux! (rires) quels sont vos préférences culinaires ?

Sandra Barbetta : Brésilien, Italien, Asiatique, Français, Russe ; j’aime TOUT !!! rires! nous parlons bien de cuisine hein ?

DNMAG : Vous me faites rire ! j’aime bien votre personnalité !

Sandra Barbetta : Vous savez Dominique, je suis curieuse, créative, déterminée, volontaire, énergique, enthousiaste, courageuse aussi ! Quelques fois plus Italienne que Brésilienne, car j’ai hérité de cela par mes grands-parents. Je suis d’origine Italienne et Brésilienne !

DNMAG: Sandra, j’ai été ravi d’en découvrir un peu plus sur votre personnalité, car pour notre magazine, nous aimons réellement découvrir les personnes qui développent des talents rares, comme vous. Merci encore mille fois pour ce moment passé avec nous!

Sandra Barbetta : Merci Dominique !!! A bientôt !

 

 

[WRP id=3671]

 

SPFW 2016 Reinaldo Lourenço – Jewelry Designer Sandra Barbetta

Sandra Barbetta, Designer en Joaillerie à Sao Paulo
Notez cette page : 5 (100%) 35 votes

Guerlain