[Technologie] Le monde de la mode suit de près les innovations technologiques. Mais de façon paradoxale, alors que bon nombre de grands couturiers, designers et stylistes se montrent imperméables aux usages du net, l’écosystème de ce dernier gagne irrémédiablement du terrain sur les usages comportementaux des créateurs et de leur public, en les emmenant vers une profonde révolution digitale des métiers de la Mode.

Auteur : Dominique Patard.

Tagwalk - Tag Walk
TAGWALK – tag-walk.com

Le digital succède au papier glacé, l’immédiateté est devenue monnaie courante, les blogueurs et autres modeuses twittent et postent en temps réel ce qu’ils voient et apprécient.
Les méthodes de travail des professionnels de la mode évoluent également.
Parmi les dernières innovations, Alexandra Van Houtte a mis au point TagWalk un outil de recherche par mots clés, dédié aux professionnels désirant rapidement identifier chez un créateur de vêtements ou d’accessoires, différents éléments leur permettant d’étudier ou de composer leurs futurs travaux.
Destiné à faciliter le travail des stylistes, journalistes, étudiants en mode et bureaux de style, le site Tag-walk.com propose, à partir de mots-clés les plus usités via Instagram, style.com et Pinterest, de lancer une recherche affinée à partir des silhouettes des défilés proposés à Paris, New York, Londres et Milan, soit plus de 8 500 visuels de silhouettes à ce jour.

Recherche, Moodboard et autres choix :

tagwalk-moodboard
Tagwalk : Activation moodboard par inscription au site

« C’est une sorte de Google de la mode, explique Alexandra Van Houtte, fondatrice du site, qui permet à partir d’une thématique choisie et d’un mot-clé – le vêtement militaire par exemple – ou plusieurs mots-clés relatifs à la couleur ou au style de faire apparaître tous les looks de la saison liés à la recherche demandée. »
Outre la recherche de looks, le site propose également d’autres options comme la création de moodboards avec la possibilité de les enregistrer en pdf ou de les imprimer directement, et un système simplifié de sauvegarde des photos pour les retrouver rapidement dans son ordinateur.

Tagwalk, l’avis DN MAG :

Il s’agit principalement d’une plateforme (framework) liée à une base de données s’appuyant sur des photos contractuelles fournies par un ou plusieurs professionnels, permettant de détailler une marque et d’identifier la nature des textiles, les couleurs, les styles et les accessoires, et l’initiative est louable quitte à faire évoluer dans un deuxième temps, les choix des technologiques de départ.

Il est en effet possible aujourd’hui d’utiliser des algorithmes d’identification et de descriptions permettant d’analyser réellement le contenu d’images (couleurs, similarité, parties du corps, physique)… Google, Facebook et autres plateformes sociales proposent depuis longtemps ces options. Et bon nombre d’outils disponibles en Open Source remplissent à merveille ces tâches répétitives.

En outre, et sauf erreur, La plateforme TagWalk n’est pas réellement un moteur de recherche1 car elle ne dispose pas de Robots (crawlers ou bots), permettant de parcourir les pages web des créateurs afin d’en identifier le contenu, puis d’indexer celui-ci, et enfin de l’archiver. Dans le cas contraire, les photos ne seraient pas normalisées. Il ne s’agit donc pas d’un véritable moteur de recherche au sens propre du terme, mais plutôt d’un annuaire adossé à une base de données s’appuyant sur du contenu normalisé.

Le site se définit d’ailleurs lui-même comme : THE FIRST RUNWAY AND ACCESSORY KEYWORD SEARCHER  et non pas Moteur de recherche (Search engine).
Une option du site propose également d’intégrer (option payante) votre marque si cette dernière ne figure pas dans la liste des créateurs affichés sur le site. Il reste à savoir comment ces derniers fourniront du contenu en adéquation avec les formats requis (taille d’images, textes, formulaires ou mots clés).

Pas un moteur de recherche mais produit robuste :

tagwalk
tagwalk – menu créateurs

Peu d’archives sont actuellement accessibles, mais l’intérêt de ce type d’outil semble désormais acquis et nul doute qu’il sera accueilli de façon positive par les professionnels du secteur.
Le concept, même s’il est légèrement trompeur, d’avis de spécialistes, (cf Moteur de recherche), est réellement digne d’intérêt, tant il représente une lacune à combler chez les professionnels du secteur qui souhaitent s’inscrire dans une révolution digitale.

Avec actuellement plus de 170 marques disponibles, et des recherches effectuées sur les quatre villes des Fashion Week, incluant une diversité de mots clés descriptifs tels que le style, la couleur ou encore une année spécifique, Tag Walk ne manquera pas d’attirer également le grand public et permettra en outre de conserver une liste très personnelle des recherches et produits trouvés en s’inscrivant gratuitement via Facebook (par exemple), procédure permettant au site de vous identifier lors de votre prochaine visite (entre autre).
Le site ne possédant pas encore d’agrément CNIL actuellement visible sur le site, devra en outre s’acquitter de cette simple formalité afin d’éviter les tracas juridiques inhérents au recueil de données numériques et avoir une position transparente vis à vis de son public ou de ses clients.

1- Moteur de recherche : Un moteur de recherche est une application web permettant, de trouver des ressources à partir d’une requête sous forme de mots. Les ressources peuvent être des pages web, des articles de forums Usenet, des images, des vidéos, des fichiers, etc.. Certains sites web offrent un moteur de recherche comme principale fonctionnalité ; on appelle alors moteur de recherche le site lui-même.
Ce sont des instruments de recherche sur le web sans intervention humaine, ce qui les distingue des annuaires. Ils sont basés sur des « robots », encore appelés bots, spiders, crawlers ou agents qui parcourent les sites à intervalles réguliers et de façon automatique pour découvrir de nouvelles adresses (URL). Ils suivent les liens hypertextes qui relient les pages les unes aux autres, les uns après les autres. Chaque page identifiée est alors indexée dans une base de données, accessible ensuite par les internautes à partir de mots-clés.

C’est par abus de langage qu’on appelle également moteurs de recherche des sites web proposant des annuaires de sites web : dans ce cas, ce sont des instruments de recherche élaborés par des personnes qui répertorient et classifient des sites web jugés dignes d’intérêt, et non des robots d’indexation

TagWalk Alexandra Van Houtte : les stylistes en mode recherche
Notez cette page : 4.9 (97.04%) 27 votes

Review overview
Performance - 9.5
Résumé Pas un moteur de recherche mais produit robuste : Avec actuellement plus de 170 marques disponibles, et des recherches effectuées sur les quatre villes des Fashion Week, incluant une diversité de mots clés descriptifs tels que le style, la couleur ou encore une année spécifique, Tag Walk ne manquera pas d’attirer également le grand public et permettra en outre de conserver une liste très personnelle des recherches et produits trouvés en s’inscrivant gratuitement via Facebook (par exemple), procédure permettant au site de vous identifier lors de votre prochaine visite (entre autre).
9.5
Tagged

Articles similaires